Je ne Suis Pas un Heros.
Les Coupleurs Mon Coupleur Batteries Boutique Me Contacter Accueil Forum Livre d'Or Autres sites Statistiques Aide
Je m´appelle PEREIRA Joao, j´ai 59 ans, je suis atteint de la maladie de PARKINSON. Mon handicap a été diagnostiqué en mai 2014. Il me rend de plus en plus dépendant des autres pour certaines tâches quotidiennes. Devoir faire couper mon steak pour pouvoir manger m´horripile. Pour le moment je peux compter sur la bienveillance de madame, mais que nous réserve l´avenir.
Que dire des sorties quand on ne peut plus s´empêcher de s´uriner dessous, obligation de calquer ses trajets en ville suivant la disposition des toilettes publiques.
Tout cela me fait peur, très peur, me projeter dans un avenir proche ou lointain relève de la science-fiction.
Dans ces conditions, rédiger un projet de vie est un véritable défi.
Je m´oblige à faire une à deux heures de marche quotidienne, l´aide d´une canne est la bienvenue, je ne compte plus l´usure des semelles vu le trainage des pieds.
La maladie me provoque de violentes douleurs dans le dos, qui m´empêchent de marcher plus longtemps. La prise de médicaments (Exprim), me soulage à peine.
J´ai aussi des pertes de mémoire instantanées, je me dis, je vais faire ça, oui mais je ne me souviens plus de ce que j´avais décidé de faire.
Je ne dors pas la nuit ou très peu, moments de sommeil parsemés de cauchemars ou il m´est arrivé de frapper madame. Ces périodes d´insomnie font place à des idées noires. Elles m´envahissent au point de ne pouvoir me rendormir. Il en résulte une très grande fatigue dans la journée, et je m´endors fréquemment, devant l´ordinateur, les repas, la télévision.
Quand je conduisais, le danger était permanent en raison de ces endormissements et de ce fait, je ne peux plus prendre le volant.
Des pertes d´équilibre, notamment, lorsque je me lève, me font chuter fréquemment. En conséquence, il m´est impossible de monter sur un escabeau, pour effectuer mon activité professionnelle d´électricien.
Pour accomplir tous ces gestes et automatismes du quotidien, je dois observer un temps de réflexion. Des exemples: Lacer mes chaussures est devenu une épreuve, me raser devient insurmontable, sortir de la baignoire est un véritable challenge.
Des petites paralysies de la main gauche, des tremblements dans les membres, surtout ceux du cóté gauche, s´étendent maintenant au cóté droit. Ils m´empêchent de continuer mon activité actuelle d´électronicien. La majeure partie de celle-ci, se passait en conception assistée par ordinateur. Lors de la création d´un schéma électronique, j´éprouve une gêne permanente et épuisante, pour placer la souris sur les objets à déplacer, afin de les repositionner avec précision au pixel près.
Pour la suite des opérations, placer, souder des composants électroniques dont certains sont minuscules, sur les cartes, devient un réel cauchemar.
Que dire de la recherche d´un emploi à ce jour, alors que j´en suis dépourvu?
Quand je me rendais chez mes clients, en marchant à petits pas et penché en avant, on me signifiait: On vous rappellera. Ce n´est plus une surprise, ainsi petit à petit j´ai perdu mes clients. L´accumulation de ces refus et de ces échecs, a fini par me faire perdre confiance en moi.
A ces difficultés quotidiennes, vient s´ajouter celle de mon âge. Harcelé par ces soucis, je perds l´espoir de trouver un quelconque emploi. Il m´est difficile de penser à l´avenir afin de m´investir avec force et conviction.
L´avenir, on peut faire un tour sur internet pour se rassurer on y trouve des choses du genre: Le traitement classique de la maladie de Parkinson consiste à administrer aux malades, la Dopamine qui leur fait défaut. Néanmoins, si ce traitement est efficace pendant une période de quelques années, la maladie de Parkinson s´aggrave de façon inexorable. Dans la plupart des cas, des problèmes d´infections, des troubles de la déglutition et une difficulté d´élocution apparaissent également. D´autre part, les traitements prescrits aux malades atteints de la maladie de Parkinson induisent des bouleversements psychiques qui peuvent provoquer un état dépressif.
Voilà, mon projet de vie n´est pas teinté de rose. Il est laborieux de se battre contre la maladie, ses peurs, ses angoisses.
Malgré cela, je garde, tout de même, un minimum d´espoir pour un avenir qui me parait bien incertain.

Les Coupleurs Mon Coupleur Batteries Boutique Me Contacter Accueil Forum Livre d'Or Autres sites Statistiques Aide
Cette page à été vue 45 fois depuis sa création par 32 visiteurs.
Aujourd'hui cette page à été vue 0 fois par 0 visiteurs.
Dernière modification : Samedi 11 Mars 2017 à 04:06:18
Création le: 11 Mars 2017

Toute représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans l'autorisation expresse de l'exploitant du site Internet est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les article L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
F1LZR 1999 2016